“L’illusione è la gramigna più tenace della coscienza collettiva: la storia insegna, ma non ha scolari” - Antonio Gramsci
HomeAgoràAgorà Reggio CalabriaNotre liberté, gli studenti della 5AL del Liceo “Alvaro” di Palmi reinterpretano...

Notre liberté, gli studenti della 5AL del Liceo “Alvaro” di Palmi reinterpretano la celebre poesia di Éluard

“Notre liberté” è un poema collettivo realizzato dalla 5AL Esabac del Liceo Alvaro di Palmi. È ispirato alla celebre poesia “Liberté” del poeta surrealista francese Paul Éluard,  pubblicata nel 1942 e divenuta simbolo della Resistenza francese contro l’occupazione nazista.

La poesia “Notre liberté” si inserisce in un progetto più ampio, un laboratorio di scrittura creativa in lingua francese, LireÉcrireDélivre (Leggere e Scrivere Libera), nel corso del quale gli studenti della 5AL si sono impegnati, dopo aver osservato e studiato lo stile e le tecniche di alcuni poeti francesi tra Otto e Novecento, a creare dei testi ispirati agli autori studiati. Hanno così composto testi à la manière de Rimbaud (Voyelles), Apollinaire (Calligrammes), Éluard (Liberté), Ou.Li.Po/ Perec (lipogrammes) e concluderanno il laboratorio immaginando nuove “città invisibili” à la manière di Italo Calvino, anche lui oulipien e parigino di adozione.

Il laboratorio di scrittura si inserisce in un orizzonte più ampio, quello del corso Esabac, che mira a fornire agli studenti una preparazione linguistica, storica e letteraria che li condurrà a sostenere contemporaneamente l’esame di Stato italiano e il baccalauréat francese.

 

Notre Liberté

À la manière de Paul Éluard

5AL Esabac 2024

Dans le frisson du matin

Parmi les rêves des hommes

Sur les chars d’assaut détruits

J’écris ton nom (Giuseppe Zagari)

 

Sur le clair ciel étoilé

Sur le dur sol enneigé

Sur les champs blancs des tulipes renaissantes

J’écris ton nom (Chiara Vinci)

 

Sur les sables de la mer

Sur les pupitres d’école

Sur les fenêtres encadrées

J’écris ton nom (Zlatka Zlatkova)

 

Sur mon miroir brumeux

de la vapeur de la douche chaude

sur les vitres embuées par le froid

j’écris ton nom (Sofia Anastasi)

 

Sur les couplets des chansons où la parole règne en maître

Sur le verre mouillé où le temps semble s’arrêter

Sur le sable de la mer où tout semble cristal

J’écris ton nom (Giorgia Errigo)

 

 

 

Sous le ciel étoilé où tu danses,

Dans le cœur des hommes où fleurit l’espoir,

Les vagues du changement chuchotent la vérité.

Et j’écris ton nom (Domenico Rusitano)

 

Sur les étoiles où la nuit se dévoile,

Sur les vagues où le vent devient voile,

Sur mon être, ton amour sur la toile.

J’écris ton nom (Valentina Nasso)

 

Sur ce jardin illuminé

par le bleu des tulipes que tu aimes

Sur les murs de cette salle de bal

J’écris ton nom (Lucia Zoccali)

 

Sur un ballon de basket

Sur un sourire sincère

Sur le calme en août

J’écris ton nom (Lucrezia Sarto)

 

Sur les frontières de l’horizon,

Où l’espoir trace sa vision,

Dans le murmure doux des saisons,

J’écris ton nom. (Fanuel Cutugno)

 

Dans le cœur vibrant de la nature,

Dans le reflet des yeux aimés,

Dans le mystère de l’univers infini,

J’écris ton nom. (Sara Pelle)

 

Sur les notes d’une belle chanson

Sur le visage en larmes et en sourires

Sous la pluie et les couchers de soleil

J’écris ton nom (Sophia Rotolo)

 

Sur mon cœur brisé je contemple,

Sur mes peurs je me penche,

Sur mes larmes je veille,

Et j’écris ton nom (Marianna Cangemi)

 

Sur les vagues de l’océan où les étoiles dansent,

Sur les pages blanches où nos histoires prennent vie,

Sur le murmure du vent au crépuscule, avec nos cœurs entrelacés,

J’écris ton nom (Rosita Sabatino)

 

Sur  le ciel étoilé où tout s’illumine

Sur  le bureau d’école où tout le monde peut me regarder

Sur le sillage du coucher du soleil que je regarde enlacée avec toi

J’écris to nom (Lidia Iannino)

 

Sur les ailes du vent la voix s’élève,

Dans le silence des nuits l’espoir se lève,

Dans chaque souffle, cri, flamme, la nuit,

J’écris ton nom (Marica Maio)

 

Sur le chemin brûlant de l’aube ardente,

Les rêves volent librement comme le vent,

Chaque cœur qui bat résonne avec ton souffle,

Flamme éternelle, j’écris ton nom (Manuel Cucchiara).

 

Douce mélodie,

Qui brise les chaînes de l’oubli,

Dans mon cœur, tu résonnes sans fin,

J’écris ton nom. (Elisa Cangemi)

 

Sur les ailes du vent où tu t’envoles

Dans le ciel azuré où tu danses et voles

Par-delà tes frontières où tu déploies ton émoi

Ma douce, ma loi, j’écris ton nom (Samuele Facciolo)

 

Sur la mer agitée

Sur le sable mouillé

Sur le soleil ensoleillé

J’écris ton nom (Prof Marie Antoinette Auddino)

 

Sur mon coeur dévoué et parsemé

Sur mes mains qui prient, caressent et créent

Sur mes pages, ailes sur la mer,

J’écris ton nom (Prof Maria Rosaria Gioffrè)

 

Et par le pouvoir d’un mot

Nous choisissons notre vie

Nous sommes nés pour te connaître

Pour te nommer

 

Liberté.

_____________________________________________________________________________

(5AL Esabac – Liceo “Corrado Alvaro” – Istituto Einaudi-Alvaro – Palmi)

(Labo LirÉcrireDélivre: écrire à la manière de: Rimbaud – Apollinaire – Éluard – Perec – Calvino)

Articoli Correlati